Le syndicat 

Son histoire

En 1996, le Syndicat des Oléiculteurs du Gard a été créé dans le but décrocher 2 Appellations d’Origine Contrôlée : l’Olive de Nîmes et l’Huile d’Olive de Nîmes.

Ce travail de reconnaissance a impliqué de nombreux rapports d’expertise, des procédures d’examens et des réunions fréquentes. Il a fallu prouver le caractère unique de la variété Picholine dans le Gard, délimiter son aire géographique et la justifier, mettre en place les étapes pour l’agrément et identifier l’ensemble des producteurs, moulins et confiseurs… La zone géographique des 2 Appellations comprend 183 communes du Gard et dans 40 communes de l’Hérault.

Portées à bout de bras ces 2 appellations ont vu le jour en novembre 2004 pour l’Huile et en octobre 2006 pour l’olive de bouche.

Depuis octobre 2007, le syndicat des Oléiculteurs du Gard est devenu un Organisme de Défense et de Gestion (ODG) ; il a été renommé : Syndicat des AOC Olive et Huile d’Olive de Nîmes et Syndicat des AOP Olive et Huile d’olive de Nîmes suite à la reconnaissance des 2 Appellations à l’échelle européenne.

« 2 Appellations d’Origine Protégées : l’Olive de Nîmes et l’Huile d’Olive de Nîmes »

Ses missions

– Tenir à jour la liste des producteurs et transformateurs habilités
– Contrôler la traçabilité des 2 AOP
– Organiser des événements grand public (Fête de l’Olive à Uzès et au Pont du Gard, Fête de l’Huile de l’Avent)
– Etre représenté au Concours Général Agricole à Paris et au Concours Régional Oléicole
– Création et diffusion d’outils de communication

– Promouvoir l’oléiculture gardoise en général auprès du public et des enfants en participant aux manifestations locales (Journées Méditerranéennes des Saveurs à Nîmes, Sud de France fête la Qualité à Montpellier…)
– Animations scolaires
– Relation presse et mise en place de partenariats avec les acteurs locaux
– Assurer la formation des jurés de dégustation.