LE PRIX D’EXCELLENCE RESTE DANS LE GARD !

Pour la 9ème fois en 11 ans le Prix d’Excellence du Concours Général Agricole pour la filière oléicole a été remis à un(e) producteur(trice) gardois(e)…

Ce vendredi 17 janvier 2020 au Ministère de l’Agriculture, Emmanuel Macron a remis les Prix d’Excellence du Concours Général Agricole 2020 à 33 producteurs français en présence de Didier Guillaume, Ministre de l’Agriculture.

Ce prix a été décerné pour la 2éme année consécutive à Claire Thomassot, oléicultrice sur la commune de Verfeuil. Claire avait reçu sa première distinction en 2012. C’est dans les Communuaté d’Agglomération du Gard Rhodanien que Claire Thomassot et son mari Michel produisent avec passion de l’huile d’olive de Nîmes AOP. Puissante, cette huile se démarque par ses notes de verdure, d’artichaut et d’ananas ainsi que son amertume et son piquant remarquable.

 

 

Le Prix d’Excellence récompense le travail des producteurs et leur régularité dans leurs résultats obtenus au cours des 3 dernières années au Concours Général Agricole. La difficulté pour la filière oléicole étant les volumes de production aléatoires qui peuvent être trop faibles pour présenter un lot. En, effet un minimum de 1000 litres d’huile est requis pour le Concours Général Agricole.

 

Si Claire Thomassot peut maintenant afficher fièrement 3 Prix d’Excellence, 6 autres ont été reçus par Gilles Granier du Domaine de Pierredon à Estézargues en 2009,2010,2011,2016,2017 et 2018. Un seul Prix est décerné par catégorie de produit.

Pour la filière oléicole gardoise et les membres du Syndicat des AOP Olive et Huile d’olive de Nîmes il s’agit là d’une immense fierté de pouvoir annoncer ce résultat incroyable, témoin d’un travail exemplaire et d’une qualité irréprochable recherchés par l’ensemble des producteurs et mouliniers du département.   Liste sur www.aoc-olive-nimes.fr

 

« On parle trop peu d’exception agricole française et j’aimerais qu’on en parle, car on peut en être fier, il faut la célébrer. Le Concours général agricole défend et porte cette exception depuis 150 ans maintenant. » Emmanuel Macron, président de la République